Autour du GO Day, une équipe allemande a fait un gros effort au Libéria. Les actions de sensibilisation se sont déroulées à Monrovia, la capitale du Libéria, dans des écoles, un hôpital, parmi des prostituées, parmi des toxicomanes, dans des bidonvilles et des ghettos, sur des marchés et dans des restaurants. “Bien que beaucoup de gens connaissent la foi chrétienne, ils ne vivent aucune relation personnelle avec Dieu”, indique le rapport de l’équipe. Entre autres choses, un documentaire a également été tourné sur l’ancien chef de guerre General Butt Naked (aujourd’hui évangéliste Joshua M. Blahyi).