Le mouvement d’Évangélisation Mondiale s’étend de plus en plus. Surtout ces derniers jours. Werner Nachtigal, fondateur et président d’Évangélisation Mondiale, sur les derniers développements : “La chose la plus intéressante pour nous, parce que nous étions en Amérique latine , c’est le développement là-bas. Nous sommes allés dans huit pays au total. Et les attentes sont élevées partout. Les coordonnateurs fixent des objectifs. En Argentine, par exemple, le coordinateur veut mobiliser un million de chrétiens. Au Guatemala on parle de 150 000 et la Colombie veut même en mobiliser trois millions. Donc, l’objectif de mobiliser dix millions de chrétiens en Amérique latine est très réaliste.” Le 1er mai c’est la prière dans le monde entier. Werner Nachtigal : “La Première Dame était là au Pérou et elle a promis d’être présente à la prière le 1er mai. La mobilisation en Amérique latine est incroyable.”