Lors de la Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun, les chrétiens font un travail de pionnier : pour la première fois, l’Evangile est diffusé à grande échelle lors du tournoi. Non seulement le plus grand mouvement évangélique du pays a vu le jour, mais il sert aussi de modèle pour les prochaines coupes.

Le monde du football a les yeux rivés sur le Cameroun – la 33e Coupe d’Afrique des Nations est au programme – et il devrait y voir Jésus-Christ : « Nous travaillons actuellement à une grande mission d’évangélisation », explique Poufang Dieudonné, pasteur et vice-président du GO Movement Cameroun, dans un entretien de fond avec Livenet « Nous avons décidé de mobiliser la chrétienté lors de la Coupe d’Afrique des Nations qui se déroule au Cameroun ».

Les églises et les œuvres s’unissent pour atteindre leurs concitoyens pendant et à travers la Coupe d’Afrique. 24 nations prennent le départ au Cameroun, les chrétiens du pays se désignent sur le flyer comme la « 25e équipe ».

Il s’agit entre autres d’atteindre les gens par des interventions dans la rue et des stands, mais aussi par des actions de proximité dans les quartiers et de bien d’autres manières. « Nous sommes tous très engagés pour gagner des âmes ».

Le Cameroun fait œuvre de pionnier

Alors qu’en Europe, l’Euro et dans le monde entier la Coupe du monde de football sont déjà utilisés à des fins d’évangélisation – ce n’était pas encore le cas de la Coupe d’Afrique des Nations. Le GO Movement Cameroun fait maintenant un important travail de pionnier.

Poufang Dieudonné : « C’est un grand mouvement, c’est la première fois que cela se produit au Cameroun. Tout le monde est impliqué ». Le tout est fortement préparé dans la prière. Le tout est fortement préparé dans la prière.

Par exemple, des imprimés seront préparés, contenant le programme des matchs et des textes d’évangélisation. De plus, de la littérature électronique gratuite doit être transmise. « Dans notre groupe WhatsApp, par exemple, quelqu’un du Ghana s’est déjà joint à nous pour apprendre de nos expériences ».

Avec ce travail, les chrétiens camerounais font œuvre de pionniers pour tout le continent et pour les prochains organisateurs de la Coupe d’Afrique; la Côte d’Ivoire en 2023 et la Guinée en 2025.

« Une grande chance »

Des sportifs, des membres du staff, des supporters et des journalistes du monde entier se rendront au Cameroun. Des personnes d’une centaine de pays sont attendues. « C’est un grand effort », explique David Emmanuel Mbas Ngan, coordinateur national du GO Movement Cameroun. « C’est la première fois que toutes les communautés sont mobilisées pour un même objectif. Nous ne nous faisons pas concurrence, il ne s’agit pas pour certaines églises d’augmenter leur fréquentation ».

Chaque jour pendant le tournoi, un maximum de plateformes seront utilisées.

« Nous voulons gagner 300’000 personnes pour Jésus-Christ ce mois-ci », dit le pasteur Nsakomo Theodore du GO Movement Cameroun. Et Poufang Dieudonné d’ajouter: « Il n’y a jamais eu de projet de cette envergure dans l’histoire chrétienne du pays. Nous travaillons ensemble, comme une seule équipe ».

« Les Lions indomptables »

Cyrille Mbara Tipane du GO Movement Cameroun: « De nombreux groupes collaborent désormais avec nous. Parmi eux, Campus pour le Christ ». Il s’agit d’atteindre le plus grand nombre de personnes possible. Les préparatifs vont bon train, explique Cyrille Mbara Tipane.

L’équipe nationale camerounaise est également appelée « Les Lions indomptables » – Nomens est omen : l’équipe a déjà remporté cinq fois la Coupe d’Afrique des Nations, seule l’Egypte a pu remporter la coupe encore plus souvent (sept fois au total).

25e équipe

Les chrétiens du pays veulent également atteindre leurs concitoyens en tant que « Les Lions indomptables ». Le Cameroun pourrait remporter le tournoi pour la sixième fois… ce qui réjouirait bien sûr les chrétiens du pays – dans le pays, le football jouit d’une valeur bien plus élevée que dans de nombreux pays européens.

Mais pour eux, l’enjeu est encore plus important. Une valeur éternelle : David Emmanuel Mbas Ngan: « Nous sommes la 25e équipe, nous voulons gagner beaucoup de gens pour le Christ ».